Partagez
 

 Dis papa, est-ce que c'est vrai que...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Cara O'Leary
Cara O'Leary
here since : 17/11/2012
messages : 18
+ mood : Triste...Se sent un peu délaissé


facebook or tweet me later!
what's happening right now?: Pensée du moment.
family portrait:
my social network:

Dis papa, est-ce que c'est vrai que...  Empty
MessageSujet: Dis papa, est-ce que c'est vrai que...    Dis papa, est-ce que c'est vrai que...  EmptySam 17 Nov - 16:07

Aujourd'hui, ma journée à l'école m'a paru encore plus longue que d'habitude, mais il y a une très bonne raison à cela, ce soir, c'est mon papa qui vient me chercher et il me ramène à la maison. Oh c'est juste pour la nuit, demain soir je retourne chez ma grand-mère, mais ça fait tellement longtemps que je n'ai pas passé un peu de temps avec papa que je suis contente. Toute la journée, je n'ai pas arrêter d'embêter Tricia avec ça. Tricia c'est ma meilleure amie, je la connais depuis que je suis toute petite. Là tout le monde est rentré chez lui et moi j'attends papa devant le portail de l'école. Il a été retardé, il va venir, je sais, c'est mamie qui me l'a dit, ce matin au petit-déjeuner, elle disait que je dormais chez papa ce soir parce qu'elle allait à une soirée, je ne sais plus trop pour quelle occasion, mais peu importe. Ma maîtresse attend avec moi, elle dit qu'on voit tellement de choses affreuses dans les journaux qu'elle n'a pas envie que mon nom s'ajoute à la liste. Je ne sais pas trop de quelle liste elle parle, mais vu l'état dans lequel ça la met, je suppose que ce ne serait pas une bonne chose que je sois dessus. Ah enfin je vois mon papa qui arrive, s'il n'y avait pas eu ma maîtresse, j'aurais couru au-devant de lui, mais elle m'en empêche, bah oui, il ne faudrait pas que je me fasse écraser quand même. Quand il arrive enfin, je me serre contre lui.

- Papa... je savais que tu ne m'avais pas oublié, mamie m'a dit que c'était toi qui venait me chercher ce soir. Je suis contente.

Il me rendit mon câlin, mais je ne sais pas, je ne le sentais pas à l'aise, d'habitude il s'en fiche que quelqu'un soit là, ça ne l'empêche pas de me faire un câlin. Oui enfin ça c'était avant, avant la mort de maman. Je fis un sourire à ma maîtresse et lui dit au revoir puis je pris la main de mon père et rentrais avec lui. Lorsque nous fûmes arrivés à la maison, je me mis tout de suite à faire mes devoirs, c'était toujours ce que je faisais quand je rentrais, je me débarrassais de ce que j'aimais faire le moins et après, j'étais tranquille. Heureusement, ce soir, on avait pas grand chose à faire, on avait juste quelques lignes d'écriture. Je m'appliquais donc à reproduire le modèle, puis, lorsque j'eus fini, j'allais montrer mon travail à papa. Il était dans la salle, il fallu donc que je redescende, oui parce que je ne vous l'avais pas dit, mais je suis monté dans ma chambre pour faire mes devoirs. Je descend l'escalier et j'entre doucement dans la salle. Papa est assit à la table où on mange d'habitude. Il y a plein de papier étendu devant lui. On dirait que lui aussi il fait ses devoirs, mais c'est plus difficile que moi apparemment, parce qu'il fronce les sourcils. Je m'approche de lui et je lui tends ma feuille d'écriture.

- Papa...tu peux me dire si c'est bien s'il te plaît ? La maîtresse elle a demandé à ce qu'on écrive ça pour demain alors...

Oui, il faut toujours que je montre mes devoirs à un adulte, d'habitude c'est mamie, mais comme je suis à la maison, ce soir ce sera papa. Tandis qu'il regarde ma feuille, je me pose une question, enfin ce n'est pas la première fois que je me la pose, mais je crois que ce soir je vais avoir le courage de la lui poser à lui. Je me hisse difficilement sur la chaise à côté de papa et je le regarde.


- Papa. Je voulais savoir...est-ce que.... est-ce que tu penses que c'est de ma faute si maman est morte ? C'est pour ça qu'on ne se voit plus beaucoup...comme avant ? Parce que, je suis désolé tu sais...je ne voulais pas qu'elle soit morte.

Je baisse les yeux sentant mon courage s'envoler, si mon papa pensait vraiment ça, alors tout s'expliquerait, ce serait douloureux, mais tout s'expliquerait. Après tout, lorsque maman a eu son accident, elle était en route pour venir me chercher chez mamie, donc peut-être que c'est un peu de ma faute.
Revenir en haut Aller en bas

Niallán C. O'Leary
Niallán C. O'Leary
ADMIN, à votre service !
here since : 08/11/2012
messages : 82
+ mood : sad sad sad


Dis papa, est-ce que c'est vrai que...  Empty
MessageSujet: Re: Dis papa, est-ce que c'est vrai que...    Dis papa, est-ce que c'est vrai que...  EmptyMar 20 Nov - 11:46

Je m’agace après une collaboratrice. Le boulot n’est pas fait correctement et je n’ai techniquement pas le temps de m’en charger moi même. Déléguer, il faut déléguer, mais j’ai l’impression que tout m’échappe en ce moment. Nous avons atteint cette réputation grâce à des créateurs de talent, de la motivation, du travail et surtout beaucoup d’imagination, et la campagne de pub que nous devons présenter d’ici deux jours est mauvaise. Bien sur cela passera sans doute, comme toutes ces mauvaises publicités auxquelles on ne trouve aucun sens à la télé et qui pourtant bombardent nos écrans, mais je vaux mieux, beaucoup mieux, et c’est mon propre nom que cette agence engage. Je me masse le crâne et ferme les yeux une minute. Ne pas dormir en 48heures, une très mauvaise idée en somme. Je relève la tête et inspecte une nouvelle fois le papier que l’on me tend avant de prendre une inspiration. « Il faut changer d’idée. C’est loin d’être percutant, ni même drôle. Il n’y a rien dans cette pub, je ne la comprends même pas. La publicité n’est pas réservée à une élite intellectuelle, les gens qui sont devant leur télévision, sont peut être en train de cuisiner, sortent d’une journée éreintante de boulot, le message doit être saisi instantanément et ce n’est pas le cas ici. J’ai bien compris ta présentation Kay, je vois ou tu veux en venir, mais il a fallu que tu nous l’expliques et cette publicité devrait s’expliquer d’elle même. » Elle semble réfléchir sans doute un peu piquée au vif. Je reste droit, tandis qu’elle m’offre un regard de nouveau. « Tout refaire en seulement deux jours c’est impossible Niallán, à moins d’être comme toi et ne pas dormir. » Je secoue la tête. « Et c’est ce qui arrive parfois. On est excellents Kay, tu es toi même quelqu’un de talentueux, et je t’ai embauchée pour cette raison, et crois moi, tu n’as aucune envie qu’on t’associe à cette présentation qui est clairement en dessous de ce que tu fais d’habitude. Prends toi un café et recommence. » Je souris et tapote un peu son épaule avant de la laisser retourner travailler pour moi même rattraper mon retard. J’embarque mon ordinateur, je dois être à l’école à dix sept heures. Le timing est plutôt serré et les embouteillages n’aident pas.

Travaux sur le peace bridge, circulation alternée. Ma mère sera folle de rage, me dira encore que je suis loin d’assumer mes responsabilités de père et elle n’aura en fin de compte pas spécialement tort. La douleur continue de marteler mon crâne et je regrette presque d’avoir revu Alaina, les soirées avec elle s’accompagnent presque toujours d’alcool et finissent en même temps que son service dans les cinq heures du matin. Le temps de me changer, de me brosser les dents et de prendre un dernier café, le sommeil est facilement sacrifié. Je me damnerais pour un cachet d’aspirine. J’arrive finalement à l’école avec dix minutes de retard, suscitant les regards intéresses de quelques mères de famille qui sont venues chercher leur enfant. Même rengaine à chaque fois. Cara rejoint presque instantanément mes bras et je la serre contre moi, surpris finalement. Le malaise que je ressens est facilement explicable cependant, je suis le connard que lui a volé sa mère et bien sur elle n’en sait rien. Je pourrais tout lui dire, que je ne ferais que lui faire du mal, empirer les choses sans pour autant soulager ma conscience. Je m’arme d’un sourire jovial ou commercial, cela dépendant du point de vue, et m’exclame. « Non papa n’oublie jamais rien, il a une grande mémoire et il te rappelle que c’est soirée pizza ce soiiiiir. » Les légumes et la nourriture équilibrée, je les laisse à ma mère, il est de notoriété commune que je ne sais pas cuisiner, et on peut malheureusement ajouter à cela que je n’en ai pas le temps non plus.

Nous rentrons à la maison, et je profite du fait qu’elle s’attelle sagement à ses devoirs pour m’éparpiller sur la table en verre. Fiches, lettres, courriers, factures, j’ai tellement de choses à gérer que je ne sais plus ou donner de la tête. Une heure plus tard, ma fille revient vers moi avec ses devoirs. Lignes d’écritures, je hoche la tête. Il suffit de voir les papiers étalés devant moi pour deviner que quoi qu’il arrive, seuls les professeurs s’acharnent à écrire correctement dans leur vie d’adulte. « C’est très bien Cara, tu écris même mieux que papa. » Je ris un peu, mais déjà elle m’interrompt avec une question, on ne peut plus embarrassante. Mon cœur loupe un battement dans une sensation foncièrement désagréable. Je reste un moment pantois, avant de l’installer sur mes genoux et de prendre une inspiration. « Non ce n’est pas de ta faute si Maman est morte. Seulement Papa est triste, et il veut pas te faire de la peine en étant triste avec toi, tu comprends ? Et puis j’ai beaucoup de travail, Mamie pense que tu es mieux avec elle pour l’instant. » Ce qui est partiellement vrai de toute façon. Je fixe le mur en face de moi et me saisis de mon téléphone portable. « Je vais commander la pizza, la même que d’habitude. »

_________________
Dis papa, est-ce que c'est vrai que...  Tumblr_m0528ydtIT1qksqoh
Revenir en haut Aller en bas
 

Dis papa, est-ce que c'est vrai que...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

» Host papa
» question a papa brixhe
» Toi ? ... Oh non c'est pas vrai ! [Sam]
» Enlisement ! Dans la jupe de papa !
» Faux somnambule, vrai p'tit malin [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEELING GOOD ♪ :: WATERSIDE :: quartier résidentiel de waterside-